OK, vous le savez tous : le départ s'est fait dans l'urgence, Didier a pris la décision de prendre la mission à Shanghai (SH) début mars, et pfuitttt, une semaine plus tard, il était dans l'avion...et moi, toujours à la maison.

Pendant que les derniers détails logistiques voyaient le jour, Didier prospectait pour nous dénicher notre nouveau nid : il a très bien choisi, tant pour l'intérieur que pour la magnifique vue qui s'offre à moi, depuis le bureau à chaque tombée de la nuit

appart_0151

2005_06_15__29_

La résidence est très cosmopolite : à majorité chinoise, mais des têtes d'européens sont régulièrement croisées dans l'ascenseur. Le voisin du 21è par exemple, que je croise un matin, à qui je dis "hello, it's very hot today", et qui me répond "vous êtes française?" Je savais mon accent frenchy, mais à ce point, c'est presque vexant !!