Je savais que les pattes de poulet étaient un mets recherché chez nos amis chinois, mais quand même !!

Nos papilles européennes ont bien du mal à se faire à l'idée de manger comme le chinois de la rue : en effet, en passant devant les traiteurs, force est de constater que les ingrédients ici privilégiés serviraient à peine à faire de la pâtée pour chat en France. Il y a le choix entre pattes de poulet bouillies ou à toutes les sauces, cous, têtes et langues de canard, bout de groin de porc, têtes de poisson - très prisées également, grenouilles et crapauds : il ne manque que la méchante sorcière et le prince charmant !

Le fameux canard, prêt à être laqué..

sh___2005_09_16__2_2

les langues du fameux canard

bj___langues_canard___2005_08_142

...la tête et la queue...bizarre, bizarre

2005_09_05_0452

Dans les supermarchés, les viviers regorgent de poissons mais également de tortues de toutes sortes et toute taille, essentiellement des espèces à carapace molle.

Trêve de plaisanterie, on mange fort bien, et pour des prix plus que raisonnables, y compris dans les restaurants très locaux. Nous nous sommes installés l'autre soir dans un restaurant de poisson, après avoir fermement négocié le prix de notre crabe et de notre turbot (nous n'avons pas eu le courage de tester les vers à soie...) et en sommes ressortis plus que repus.