De l'aube au crépuscule, à l'exception de la courte trêve de la sieste, nombreux sont les attroupements devant des joueurs invétérés.

Les jeux sont nombreux ici (Mah Jong, cartes, "billard"...) et de petits tripots sont ouverts 24h/24 pour permettre à une large partie de la population des lilong de passer agréablement le temps.

Les hommes sont majoritaires, mais il n'est pas rare de voir des tables de femmes de tout âge cigarette au bec et cartes à la main..

Ce premier post sur le sujet concerne le jeu suivant... Quel est-il et comment y joue - t-on??

Quelle est cette distraction qui attire tant les foules et qui se pratique sur des tables de fortune devant les masures des lilong, jeu1

sur un banc publicjeu2

...sur un bout de trottoirjeu3???

C'est le XIANGQI, qui peut être assimilé à  l'ancêtre de notre jeu d'échecs et est pratiqué en Chine depuis  l'an 800 (selon les sources, l'ancêtre peut être également indien ou perse...)

L'échiquier : on constate  de prime abord une large similitude?

Oui et non...

S'il y a 64  cases, les pièces, dont 1 général, 5 soldats, 2 mandarins, 2 éléphants, 2 chevaux, 2 chariots et des pions, sont disposées sur les lignes et non dans les cases;

Une sorte de frontière sépare les deux camps (c'est une rivière) et selon les pièces et leur état d'avancement, vous pouvez la traverser ou non;

Il y a deux "palais" d'où le roi ne peut sortir (un peu comme les monarques de la cité interdite...).

Pour jouer, différentes figures, comme chez nous, 1 pas en avant, 3 en diagonales, je te vole ton éléphant, tu me prends 3 pions...

Les belles parties (ou les bons joueurs?) attirent les foules, d'autres sont expédiées en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

A ce jour, je n'ai pas vu de parties  féminines... ni de femmes regardant ces "matches".

Elles, elles pratiques plutôt cartes et dominos, mais ce sera pour un autre post.