Nous avons prévu de passer deux jours dans cette ville qui s'affiche comme l'une des vitrines de l'Asie, résolument moderne et capitaliste.

Hong Kong est composé de l'île "Central", d'îles accessoires, telles Lantau ou Lamma, et de la péninsule (Kowloon et les nouveaux territoires)

Hong Kong avait été cédée aux britanniques à l'issue de la première guerre de l'opium (1841), Kowloon a rejoint l'empire britannique en 1860 et les nouveaux territoires faisaient quant à eux l'objet d'un bail de 99 ans depuis 1898. La rétrocession à la Chine s'est effectuée en 1997, et cette partie dispose du statut de région administrative spéciale (SAR) jusqu'en 2047. le principe "un pays, deux système" permet à HK de garder son autonomie commerciale, l'autorité de Beijing ne devant s'appliquer qu'aux domaines de la défense et de la politique étrangère (notons toutefois que l'assemblée constituée de députés élus juste avant la rétrocession, a été remplacée ds l'entrée en vigueur de la SAR par des membres nommés par Beijing).

Petit détail pratique, les vols Shanghai-Hong Kong sont assez onéreux : il est donc préférable d'atterrir à Shenzhen puis de prendre pour une petite heure un ferry jusqu'à HK. De toute façon, l'aéroport ne permettant plus de raser les buildings, et ayant été reconstruit à une distance lointaine du centre, mieux vaut profiter d'une arrivée par la mer, et de la vue sur la baie tout en hauteur bétonnée.

hk2_006hk2_010

Le ferry amarre à Kowloon, où nous nous promenons, entre magasins de luxe, commerces photo/vidéo, parapharmacies...

Passage obligé devant le monstrueux immeuble décrépit de Chungking Mansions sur lequel s'affiche fièrement "hôtel de luxe" dans lequel je n'aimerais pas passer la nuit...

Retour vers les quais, et passage devant le très controversé Centre Culturel (il ne manque pas quelque chose sur cette facade? des fenêtres par exemple?)

a__6_a__7_

Promenade sur l'allée des stars

a__4_

La vue sur Central est impressionnante tant par la hauteur des tours que par la superficie occupée par celles-ci

a__2_

a__3_a__8_

Et ferry pour aller sur Central

a__9_

L'ambiance est très étrange ; il y a en effet de nombreux gratte ciel d'habitations, mais vu du trottoir, l'état de délabrement avancé des ravalements, les nombreux caissons de ventilation, les rideaux de fer baissés laissent une impression de pauvreté et d'abandon.

La nuit tombée, la foule se presse dans les centres commerciaux, y compris dans celui où je trouve mon joujou : un reflex numérique sur lequel s'adapteront les objectifs de mon argentique. S'agissant de ce dernier, après quelques prises de vue il a stoppé tout échange avec moi et s'est auto rembobiné : le moteur fait un bruit bizarre et le miroir ne redescent plus : est-ce grave docteur??

Les néons se sont allumés, enseignes de boutiques ou de restaurants. Nous cherchons un endroit pour dîner, mais les photos des plats et l'état des sols et tables nous inspirent peu. Nous optons pour une gallerie de cinéma propre.

imgp0044

Mes impressions au terme de cette première approche : je n'aimerais pas habiter là !

Les plus de HK (au regard de ces derniers mois shanghaiens) :

- le prix de mon appareil photo ! (bien que la marque ne soit que peu représentée, l'affaire était intéressante, et bien plus que pour d'autres labels très en vogue... j'ai réalisé une économie substantielle au regard des prix français)

- tout le monde ou presque parle anglais

- la courtoisie sembe de mise (pas de jeux de coude, ou involontaires avec excuses)

- les poubelles jouent leur rôle et disposent toutes de cendriers

- les conducteurs fous semblent inexistants

- le prix des articles de parapharmacie dans les échoppes chinoises (capsules d'Oméga 3 pour moins de 4 €, par exemple)

Les moins :

- l'ambiance générale, sans âme

- pas assez de 7/Eleven

- pas de petits restaurants hormis les restaurants dans les rues parallèles aux grandes artères commerçantes

- Pas de cafés à proximité des rues très commerçantes

- Cherté de certains produits alimentaire de base (6 HK$ les 50 cl de coca light contre 2,5 RMB...)

Après une excellente nuit, nous sommes prêts à explorer les quelques curiosités, en commençant par le pic Victoria. Nous nous y rendons à pied, ce qui nous permet d'essayer le plus grand escalator du monde : sa longueur totale est de 800 m (bien qu'il soit composé de petites parties, qui permettent autant de sorties sur les rues des flancs de la colline).

Un coup d'oeil sur Soho, un des quartiers vivant la nuit, repaire d'expatriés, composé de bars et restaus, puis un petit détour par le temple de Man Mo, tout petit niché au creux des building, et où la modernité a pris le pas sur les grands chaudrons... pour faire brûler les feuilles d'incantations. Dans tous les temples de HK et Macao, nous verrons ces spires d'encens, accrochées au plafond, de même la cloche et le tambour sur lesquels chaque visiteur frappe trois coups brefs.

106107

110

Plus qu'à Shanghai, les signes de croyances religieuses sont visibles; dans les rues, nombre de micro-temples, où offrandes et batons d'encens sont déposés par les fidèles.

imgp0117

Ensuite? Longue file d'attente pour accéder au tram qui grimpe à flanc de colline et nous emmène jusqu'au sommet.

Plonger sur ces tours gigantesques est impressionnant :

22__1_

2__3_

2__2_

imgp0146

Le lonely planet conseillait un passage par Aberdeen, abritant un vieux port de pêche pour y faire un tour en sampan. Nous prenons donc le bus, traversons une partie de l'île qui nous dévoile quelques jolies vues sur la (les) baie(s)

2__4_

33__1_3__2_

Aberdeen nous surprend : un petit port de pêcheurs certes, au regard des bateaux ancrés plus mais nul atmosphère de village : l'embarcadère dessert quelques sampans pour touristes, les deux navettes destinées à emmener les clients sur l'un des deux restaurants flottants choisis, dont l'immense Jumbo, dont le pont terrase vient d'ouvrir, et les nombreux yacht flambant neuf... 

3__4_3__5_

Nous marchandons quand même une demi heure de sampan pour voir de pus près les derniers boat people, occupés lar les familles des pêcheurs lorsqu'ils ne sont pas en mer. Certains réparent leurs filets, d'autres se lavent, déjeunent, font la sieste. Télévision, réfrigérateur, machine  laver  et climatisation sont présents sur presque toutes les embarcations.

3__3_3__6_

De la mer, nous découvrons, entourant un building vert et saumon, notre premier cimetierre chinois; j'en apercevrai également à Macao.

1811

re-bus, re-vues sur les baies de repulse bay,deep water bay, direction Stanley

imgp0203imgp0204

et arrivée à Stanley, pour une petite ballade côté "market" ou nombreux sont les étalages de vêtements et souvenirs. Quelques restaurants emplis d'européens, et un gros cafard qui se prélasse sur la place, pendant qu'un groupe de jeunes mico en mai, se déhanche sur une musique pop.

A Stanley, entrée d'un petit temple  :

213

et intérieur du "grand"

215216

La nuit s'annonce, nous retournons sur Central, puis ferry vers Kowloon, pour profiter de la vue sur les néons du centre d'affaires :

(A droite, la célèbre banque de Hong Kong et de Shanghai)

268281

imgp0283imgp0286imgp0304imgp0305

Bon, je suis incorrigible, mais je préfère toujours ma JinMao, ma Pearl Tower et mon Bund...

2005_09_02_0302005_09_02_067