Le week end s'annonçait des plus ensoleillés, les horaires de train nous convenaient parfaitement, et rien ne nous retenait dans la mégapole pour cette fin de semaine. Donc, direction l'ancienne capitale  des Ming.

Au programme du samedi : profiter du grand air pur sur la colline pourpre.

Quelle différence entre la promenade automnale et la ballade exténuante qu'Elvire et moi avions entreprise au mois d'août ! (épisode la 3è fournaise de la Chine). Fini l'horizon gris surchargé d'humidité et de pollution, le ciel a retrouvé son bleu limpide et une brise légère nous accompagne. Les arbres se sont parés de leurs plus beaux atours : le sol est jonché de feuilles de jinko biloba devenues jaunes d'or.

2005_11_25___nj__5_

Direction le Linggu Si, pour faire découvrir à Didier  l'ancien temple dont subsiste la Wulian Dian, cette immense salle de briques sans poutres de soutien

2005_11_25___nj__6_;

le Songfen Gé, et la Linggu Ta et admirons les couleurs mordorées de la forêt du haut du 9è étage de cette pagode.

pagode___2005_11_25

2005_11_25___nj__27_ pagode___2005_11_25__11_

La chance devrait nous accompagner pour les années à venir; en effet, nombre de "bêtes à bon dieu" ont élu domicile sur les murs de pierre de l'édifice, et nos habits se transforment rapidement en piste d'atterrissage pour ces coccinelles rouges à points noirs ou noires parsemées de rouge.

2005_11_25___nj__23_ 2005_11_25___nj__24_

La survie nécessite toutefois même en ce lieu les précautions élémentaires en matière de choix de ses interlocuteurs !

Paresseux, nous empruntons le petit train pour descendre vers le mausolée de Sun Yat Sen; moins fainéants qu'il n'y paraît, nous en gravirons le monumental escalier !!

2005_11_25___nj__40_ 2005_11_25___nj__57_2005_11_25___nj__44_ sun_yat_sen___2005_11_25__8_

Nous achevons notre visite par le tombeau de Hongwu, vaste complexe comportant un joli pavillon et la tour de l'esprit, dont les murs gardent pour l'éternité le nom des tailleurs de pierre qui les ont façonnés.

2005_11_25___nj__66_ 2005_11_25___nj__70_

Avant de quitter la colline, nous parcourons l'allée des esprits, (ancienne voie d'accès au tombeau de Hongwu) où les statues et le bestiaire de pierre veillent sur les visiteurs.

tombeau_ming___2005_11_25__12_

2005_11_25___nj__80_

Il est 17h00, le ciel blanchit, puis la nuit enveloppe les alentours de son voile sombre

Retour en ville, où les néons ont débuté leur grande parade nocturne

2005_11_25___nj__91_

Lever matinal pour profiter du soleil qui, levé en cercle de flamboyant, s'est transformé en l'astre de chaleur pour nous accompagner dans cette journée destinée à la promenade.

Tour du lac Xuanwuhu où promeneurs, joggers, joueurs de diabolo, de jokari et autres danseurs sont déjà au rendez vous.

Arrêt au Jiuhuashan Park et son temple, son allée de divinités aux visages surprenants

2005_11_27___nj___jiuhuashan_temple

2005_11_27___nj___jiuhuashan_temple__4_ 2005_11_27___nj___jiuhuashan_temple__6_2005_11_27___nj___jiuhuashan_temple__8_ 2005_11_27___nj___jiuhuashan_temple__14_

Nous tentons ensuite de rejoindre le Jiming Temple. Nous ne prendrons pas le plus court chemin, et c'est après le contour de la colline que nous entrons dans cet immense temple.

2005_08_11___jiming_temple__3_

2005_11_27___nj___jiming_temple__5_ 2005_11_27___nj___jiming_temple__16_

Nous nous octroyons une soupe aux nouilles bien méritée avant de déambuler dans le quartier de Fuzi Miao, le temple de confucius. La place est envahie par la foule des promeneurs dominicaux, qui s'adonnent aux joies de la rame dans un décor de carton pâte ou du shopping dans l'une des innombrables boutiques qui bordent l'accès au temple.

2005_11_27___nanjing__38_ 2005_11_27___nanjing__39_

Le soleil se cache déjà pour son repos nocturne. Après un thé parfumé qui nous réchauffe, nous reprenons le chemin de la gare, du train hyper climatisé, et de Shanghai.