Guangzhou, la suite !

Canton est une ville étonnante ! Tout y est démultiplié! Ainsi, les marchés aux herbes et autres curiosités, j'en connaissais, car ils existent dans chaque ville de Chine, de Shanghai à Hong Kong, mais ici, c'est la démesure !!!

Le marché Qingping est étonnant, car il regorge d'étals et d'échoppes peu ragoûtants (vous le verrez dans le prochain post QUI NE SERA PAS A METTRE SOUS TOUS LES YEUX), et renferme également des marchés surprenants.

Les chinois sont férus de médecine traditionnelle, du yin et du yang, parfois d'ailleurs au risque de se nuire. Supposée sans effets indésirables car composée d'éléments naturels, la pharmacopée chinoise a un potentiel toxique important et peut être source d'intoxication. Je vous sens dubitatifs ! Ici, nul contrôle qualité de la matière première et nul test d'innocuité pour ces préparations à base d'herbes mais également de matière animales...

4 éléments doivent entrer systématiquement dans la composition des potions : le maître, non toxique, 1 à 2 ministres, généralement légèrement toxiques, 1 à 3 aides toxiques, et 1 à 4 guides qui servent de liant ou diluant :  vous voici en possession de votre remède miracle "inoffensif".

Il va sans dire que les médicaments chinois  de fabrication industrielle peuvent inclure quelques composés chimiques...

Si vous n'êtes pas rebutés, allez faire vos achats :

En premier lieu, la patte d'ours, qui s'offre ostensiblement à votre vue,

2005_12_02_016 2005_12_02_017

ou les os de singe

2005_12_02_018

Leur vertus médicinales ou aphrodisiaques restent à démontrer !

Ensuite, rendez vous dans l'immense marché où les stands divers et variés vous attendent.

2005_12_02_0382

Bien sur la mouche cantharide, dont la toxicité une fois réduite en poudre vous occasionnera messieurs un douloureux priapisme qui vous rendra toutefois bien arrogants ! Sade était un grand connaisseur en la matière !

2005_12_02_042

Dans la famille des aphrodisiaques, vous pourrez tester également l'hippocampe (il soignerait aussi l'asthme !) mais attention, vous touchez à des bêtes menacées : 20 millions de ces zanimaux sont vendus chaque année, un projet mondial a vu le jour, qui organise le plan d'action pour la conservation de l'espèce.

2005_12_02_050

Tentés par la carapace de tortue? La corne de cerf? Toutes les parties de leur corps sont utiles, et ils soignent bien sur à peu près tout.

2005_12_02_045 2005_12_02_046

Je n'ai pas d'explication à vous donner sur l'usage des chauve-souris séchées, vous avez peut être des idées?

2005_12_02_044

Pourquoi des zanimaux? Ne vous inquiétez pas, les plantes dont le ginseng et autres champignons sont également de la partie.

2005_12_02_024 2005_12_02_051

Vous pouvez également vous laisser tenter par des perles, à diluer dans du vinaigre.

2005_12_02_019

Après le marché, les boutiques, dont la plus étrange; de loin, une sorte de vieille apothèque, de grands bocaux emplis de liquides plus ou moins sombres, plus ou moins composés de matières organiques; les prescriptions ne sont pas mentionnées sur les étiquettes, seulement le contenant...

2005_12_02_029

2005_12_02_032 2005_12_02_031 2005_12_02_030

Et surtout, BONNE SANTE !