Je n'ai pas achevé mon récit de vacances  et personne ne s'inquiète? Bé serait restée 4 jours les doigts de pied en éventail et n'aurait rien à raconter?? Que nenni !!

Dans mon post la râleuse, du 12 décembre (journée prolifique ou vous avez pu bénéficier de 3 posts !!!), j'ai à peine mis deux mots sur Sanya et ça vous suffit???

Donc, pendant que l'ensemble du territoire subissait une vague de froid, nous nous sommes rendus sur l'île de Hainan, où la moyenne annuelle des températures est de 23,4°C.

s

Seule île tropicale du pays, elle est la destination préférée des chinois du Nord pendant les mois rigoureux de l'hiver et au printemps; pendant l'été, outre la moiteur de l'air, vous y subirez moult typhons.

Les caractéristiques? La première : Sanya-ville ne présente aucun intérêt : outre sa plage en bordure de route, la baignade doit y être fort risquée... Beaucoup de restaurants de poisson et de rats bien dodus se promenant entre les immeubles.

s__2_ s__3_ s__1_

Le développement touristique y est important et des projets immobiliers dignes de ceux des émirats voient le jour. L'état d'avancement du projet ci dessous : le pont est en fin de construction, et le terrain gagné sur la mer avance à petits pas.

s__4_1

Dadonghai, à trois kilomètres de la ville? C'est notre lieu de villégiature, et la Hawai chinoise, à tous les sens du terme : hôtels, plages et cocotiers, hôtels, plage et cocotiers et les fameuses chemises !!

s__6_ s__8_ s__7_

s__17_1Les touristes locaux sont en nombre : ils débarquent de bus entiers courent enfiler des combinaisons de plongée, courent écouter le film d'information, courent prendre l'embarcation qui les mène aux poissons et recourent vers le restaurant avant de recourir vers leur bus. Les autres jouent tranquillement aux cartes sous les arbres.

Particularité du lieu? Tout est écrit en chinois bien sur, mais également en russe; ce n'est qu'à la deuxième tentative que l'on vous présente un menu en anglais ! Et comme c'est bizarre!, dans toutes les supérettes, bière et vodka..

Hainan est donc une île tropicale avec des  cocotiers, donc on y vend du jus de coco, et a priori, la population estivale raffole de bonbons et autres sucreries à base de coco : chaque boutique en regorge  et le panier de la ménagère déborde de calories inutiles.

s__14_

On y trouve de nombreux fruits et les colporteuses sont légion sur la plage et dans le village (avez vous remarqué la forme de leur chapeau?)

s__20_ s__22_ s__21_

On y produit aussi du café; à moins d'1 € les 250g (les cafés importés sont beaucoup plus cher qu'en Europe) , j'avais des doutes sur sa qualité, mais il est excellent et je regrette de ne pas avoir profité de l'occasion pour renflouer mes placards.

2005_12_02

L'île est réputée pour ses perles; les femmes enfilent soigneusement tout en devisant à l'ombre des cocotiers avant de les proposer à la vente. Bien sur, beaucoup sont en pur plastique !

s__18_ s__19_

Et la plage dans tout cela? la voici la voilà :

s__12_1

s__16_ s__11_ s__13_ s__15_

Pour ma part, je suis restée là la majeure partie du tempss__23_

Certains des polars que j'ai lu mettent l'accent sur les nanoparticules et les ordinateurs moléculaires "intelligents" : intéressant, dans l'air du temps et cela renouvelle le genre (j'avais beaucoup aimé sur ces sujets le Piège de Michael Crichton et  l'Ange Gabriel de B. Lenteric). Bon, les auteurs sont américains (Michael Connelly, John Case) , donc les divergences incompatibles et incompressibles science/intérêts financiers sont omniprésentes...  Sandra Brown et Patricia Mac Donald ont accompagné les deux derniers jours.

Et pour ma part, voici la scène du crime :

s__24_