Didier profitant des congés de fin d'année chinois, nous prîmes le train mercredi dernier pour nous rendre à Suzhou. Cette ville à une heure de Shanghai est fort réputée pour ses jardins, qu'il convient de parcourir et d'admirer lorsque les lotus tapissent les étangs, ou lorsque la nature ayant repris ses droits, des fleurs égaient le parcours ; évitez donc le frileux mois de février, surtout s'il est rigoureux !!

suzhou___2006_02_01__20_ suzhou___2006_02_01__21_

Après avoir flâné dans les rues de la vieille ville, désertées pour cause de festivités printanières, direction ensuite le centre moderne et son artère commerçante piétonne très animée.

A peine excentré, le temple du mystère :

suzhou___2006_02_01__24_

Le froid est vraiment par trop insistant : nous achevons notre après-midi dans un RBT où je déguste un pearl milk à la lavande bien chaud et pas mauvais du tout. Les pearl milk sont des boissons d'origine taïwanaises, au lait de soja, et  dont les chinois raffolent. Vous en trouvez des vendeurs à chaque coin de rue, et les buvez froids l'été et chauds l'hiver, toujours à l'aide d'une énorme paille qui autorise le passage de boules de tapioca (les pearl). Ensuite, selon les endroits, vous déclinez en autant de parfums (sur Fuzhou Lu à Shanghai, un café chinois - i.e les tables sont prises d'assaut pour l'après midi par des plutôt jeunes venus boire thé et boissons variées tout en jouant aux cartes - propose un strawberry pearl milk très sympathique), le RBT peut à votre convenance ajouter crème et crème chantilly.

Retour en train, où des banquettes molles nous attendent (nous avons testé les banquettes dures à l'aller, et il est heureux que nous n'ayons pas eu un trajet trop long... Les banquettes sont prévues pour trois mais deux américains Mac Do n'y tiendraient pas. Nous plus un chinois, le compte était bon).

La Venise de la Chine haut lieu du tourisme local nous reverra lorsque le soleil aura enfin percé et que les températures seront plus clémentes pour que nous profitions des plaisirs qu'elle offre entre promenades dans ses fameux jardins et ballades le long des canaux.

suzhou___2006_02_01__19_

Un rapide coup d'oeil pour la pagode, mais nous n'aurons pas le courage de la gravir pour admirer la vue depuis le sommet : celle-ci est d'ailleurs aujourd'hui inexistante en raison du ciel blanc si bas...