Encore un peu de verdure et d'eau

maroc__180_ maroc__183_maroc__185_

puis c'est la traversée du reg, qui nous prendra une demi journée ; les cailloux succèdent aux cailloux, et la route deviendrait monotone sans les quelques bergers et chameaux qui ponctuent le parcours et les rares villages qui émergent de la pierre.

maroc__188_ maroc__197_maroc__200_ maroc__203_maroc__189_ maroc__190_

maroc__207_

A Rissani, nous empruntons la route touristique qui longe la palmeraie et les kasbahs.

maroc__209_ maroc__210_maroc__212_

Puis direction Hassi Labied. Au bout de - trop - de kilomètres à travers le reg, à l’horizon, les dunes se dessinent, leur ocre tranchant entre l’azur du ciel et le noir du sol.

maroc__215_ maroc__216_

Progressivement, le désert se dévoile, unique et majestueuse portion de Sahara au Maroc.

Nous laissons rapidement nos bagages dans la charmante kasbah, pour partir à l’ascension de la grande dune.

maroc__234_ maroc__240_

C’est en fait le but non déguisé de ce voyage : une faim de sable et de grandeur sauvage à rassasier de toute urgence. En effet, pour les amis qui partagent ces souvenirs inoubliables et les connaisseurs, depuis notre périple déjà lointain en Namibie et les moments forts à proximité et sur la fameuse et très chère dune 45, si haute et si rouge au lever du soleil, nous n’avions revu le désert.

Ici, l’étendue sableuse est gigantesque ; nous avançons sur une splendide mer jaune, dont les vagues ondulent en beauté.

maroc__254_ maroc__252_

Nous faisons halte sur une crête pour admirer les subtiles transformations de la nature jusqu’à ce que l’ombre de la nuit cache les reliefs.

maroc__266_ maroc__270_

maroc__258_ maroc__241_maroc__267_

Et là, je me tais car c’est l’heure de la rêverie et de la sérénité.

maroc__245_ maroc__269_

maroc__273_1 maroc__277_1 maroc__283_1