Le jour se lève sur Tinerhir, et au programme, la traversée de la palmeraie du Todra et ballade dans les gorges.

maroc__387_

La route est parsemée de villages berbères, qui s'effacent dans la roche

maroc__393_

Puis c'est l'arrivée dans les gorges, ces falaises gigantesques creusées au fil des siècles par l'oued et qui dépassent les 300 m de haut.

Il y a encore peu de temps, seule une piste traversait ces masses de rocs vertigineuses; aujourd'hui, une route permet de les franchir; de plus, c'est dimanche, et les familles de Tinerhir sont toutes réunies pour le pique nique hebdomadaire. La ballade est très compromise...

maroc__397_ maroc__399_

Nous reprenons notre petit véhicule et nous enfonçons de nouveau dans l'Atlas

maroc__408_ maroc__411_

avant de découvrir les kasbahs qui jalonnent la route de la vallée du Dades.

Aït Mouted, maroc__413_

Puis Aït Arbi et ses formations rocheuses étranges maroc__416_

et Tamnalt maroc__424_

Quelques virages en épingles à cheveux, puis c'est la descente vers les gorges

maroc__440_ maroc__433_

L'oued a franchi ses frontières naturelles, nous ne nous aventurerons pas plus loin...

Nous arrivons à temps à el Kelaâ M'Gouna pour admirer la splendide vue qui s'offre à nous et nous promener dans le Ksar Ang et la kasbah des Glaouis

maroc__484_

maroc__468_ maroc__461_1

L'annonce du crépuscule ne supporte aucun retard; au top solaire, les cigognes rejoignent leurs nids, et c'est par dizaines qu'elles déploient leurs ailes avant de se poser gracieusement aux abords de leur gîte.

maroc__488_ maroc__498_