Aujourd'hui, je m'offre une journée de vacances que le monsieur de la météo m'annonce ensoleillée; hier soir, il a même dit que c'était la dernière et qu'il fallait en profiter, alors !

Alors comme j'ai 35% de trains en heure de pointe d'après la SNCF (20% pour l'aller et 25% pour le retour d'après mes simples calculs au regard des horaires communiqués, s'ils sont respectés); comme je peux bien sur mettre le réveil beaucoup plus tôt ce matin, mais j'ai un impératif horaire à respecter qui ne m'autorise pas à rater le 16h50 qui sera bondé ou le 17h30 qui ne prendra pas tous les voyageurs...

Je m'octroie donc une journée pour moi.

Ne vous inquiétez pas, je devrai mettre tout de même le réveil beaucoup beaucoup plus tôt demain matin, car la grève finit à 8h00, heure à laquelle j'entre d'habitude dans la capitale...Et les expériences passées prouvent clairement que le trafic ne se rerégule pas rapidement les lendemains de mobilisation...

Je profite de ce post pour poursuivre mes commentaires sur les transports en commun et raler également contre les bus et leurs usagers.

Tout d'abord, pourquoi il n'y a pas un seul chauffeur qui soit sympa et qui me laisse rentrer ma voiture tranquillement lorsqu'ils constatent que mon portail automatique est en train de s'ouvrir ? En effet, régulièrement, je dois effectuer 4 manoeuvres au lieu d'une parce qu'un gros machin veut passer sans attendre?

Moi, je suis polie avec les chauffeurs : je dis bonjour lorsque je monte dans l'habitacle, et si je ne suis pas trop loin je dis égalment au revoir lorsque je descend : normal, ma mère m'a bien élevée !

Sauf que.... une majorité d'usagers monte et fait la gueule en silence; une majorité de chauffeurs regarde devant lui et fait la gueule en silence.

Le seul petit bonhomme au volant qui dit "Bonjour messieurs-dames" à chaque arrêt et "je vous souhaite une excellente journée" lors de 'arrivée au terminus est unique; toutefois, il n'est pas justement récompensé par les utilisateurs, car nous sommes peu nombreux à lui répondre un gentil merci vous aussi !

Où est passée la politesse?