Ce matin, en visite d'architecture dans une école. Nous devisons au milieu d'un couloir avec les sachants au sujet de faux plafonds absents en certains endroits. Adossée à un mur, mon oreille se laisse aller à une écoute attentive...de ce qui se passe en salle de classe !

C'est alors qu'une infecte voix d'institrice s'élève :" non mais ce n'est pas possible, je te l'ai appris, ça, non? C'est la honte, d'avoir zéro. Tu l'as entendu, tu le sais etc...."

Pas zouli zouli comme motivations, non?

Cela ne vaut sans doute pas, quoique... l'autre jour, dans un autre établissement...un élève puni : assis dans le couloir sous les porte manteaux. Un primaire. Moi, à sa place, je serai sortie subrepticement de l'enceinte de l'école, et cela leur aurait fait les pieds ! (là, la directrice - très à cheval sur la sécurité - a fait illico rentrer l'élève dans la salle, et a jeté un oeil plus que noir à l'enseignante...).

Bref bref bref...