Rentrée tard + préparatifs de départ d'avant Noël = soirée réduite et dîner bâclé au coin de la télé...que je ne regarde plus depuis quelques temps, faute de minutes diponibles.

Le programme, Masterchief Junior, réalisation de coquilles saint Jacques façon chef Anton...

Parmi les jeunes, une tès (la plus) jeune adorable, un garçon assez sobre et simple, deux ignobles de satisfaction d'eux mêmes tellement imbus de leur personne que cela en crève l'écran...

Au final, le troisième sur le podium de ce plat, Elliot, alors que la sauce présentée n'aurait jamais satisfait l'oeil d'un gourmet, ni même celui d'un simple gourmand...fait partie du gang des bobos je suis le roi du monde.... Sa sauce maronnasse et grumeleuse n'avait pas du tout envie de se faire goûter, alors, quant à se faire déguster....

Les deux premiers ont, de depuis mon écran, mérité leur place, mais la plus jeune et pleine de discrétion et de talent aurait été la plus à même de gagner ce galon de la coquille. C'est d'ailleurs la seule à avoir réussi une sauce d'une couleur apporchant le plus celle du "Maître"....

Les jugements sont trop injustes !