La maman se remet au bricolage !

Six mois que les pots de peinture m'attendaient à la cave, six ans que les murs patientaient...

Une grande frayeur avant de débuter : le magasin de bricolage où je m'étais approvisionnée m'a indiqué que le produit que j'avais acheté n'existait plus (teinte métalliséée alliage) car l'entreprise de peinture avait été rachetée par un autre grand nom et avait changé la gamme.

Je n'ai rien trouvé d'approchant sur le nuancier, et ai donc craint jusqu'à la dernière minute de ne pouvoir faire mon troisième pan de mur (sous la fenêtre classique).

Deux sous couches et trois jours plus tard, je me mettais à la taloche : une couche, puis la seconde dans la foulée : il n'en est resté aucune goutte mais le chantier a été achevé, et dans des délais respectables.

N.B : pour le plafond et le blanc du reste de la pièce, c'était un travail d'hommme : trop facile, il a trouvé un produit monocouche !

Voici les avant/après :

1__4_ 1__5_

1__2_ 1__3_

1__6_ 1__7_

Et oui, le vendeur de matelas d'une grande surface de meubles, s'est bien moqié de nous ! Nous lui avions demandé du putôt ferme, il nous a conseillé celui-ci, pourtant d'une marque reconnue, mais qui est plutôt à mémoire de forme...et qu'il nous faut retourner régulièrement...Ce n'est tout de même pas nos poids respectifs qui sont en cause !!!