Hier, presque toute la journée, je pestais, et me disais qu'il devenait impératif que la Râleuse reprenne ses posts.

Sauf que la - courte - nuit est passée par là et que je ne me souviens plus ce qui m'avait tant agaçée !

La grippe? Sans doute pas ce sujet devenu tellement anodin que nos chers informateurs sur les ondes n'en font plus grand cas. Même si les émissions consacrées à ce sujet continuent de fleurir. Même si la polémique autour du vaccin persiste (et vous, vous vous ferez piquer, même si les effets secondaires sont encore ma foi bien loin d'être connus - déjà que la liste des adjuvants n'est pas encore rendue publique...). Pour ma part, étant fort heureusement, et ma fille également, sauf avis contraire de la pédiatre dans quelques heures en dehors de la population à risque, je ne tiens pas à ce que ma Mimie me reproche dans 10 ou 15 ans de lui avoir fait injecter des produits qui lui auront transformé son cerveau en bouillie (si elle est encore capable d'avoir idées et paroles).

Les transports en commun?

Ce ne doit pas être le bon sujet, c'est malheureusement mon lot quotidien : si vous avez une idée d'un boulot passionnant que je pourrai faire à moins d'un quart d'heure de trajet de chez moi; où je pourrai aller en vélo de préférence, je suis preneuse...

Quoi que...Si, c'est un sujet ! Dans ma non-ville, les nouveaux immeubles ont fleuri, les lotissements maison également, ce qui draine une population bien plus importante sur le quai du RER le matin aux heures de pointe qu'auparavant, et qu'il devient bien difficile d'avoir une place assise, car les villes plus éloignées de la capitale ont fait le même concours du je construit beaucoup et partout.

Mes relations avec ma dermato sadique??

Oui, ce doit être également un sujet de choix !

Cela fait maintenant trois fois que cette jeune aspirante sadique me brûle des verrues plantaires au 3è degré, entraînant cloques et toute la douleur lancinante qui va avec, ainsi que les douleurs tout partout car il faut crémer et gratter entre deux séances, et ce sans victoire sur le virus au bout de 3 mois de traitement...Vous avez déjà tenté de marcher sans utiliser votre talon ni vos orteils? Et bien c'est dur, et les répercussions sont assez immédiates sur la jambe non touchée, car vous êtes fatalement amené à prendre de très mauvaises postures (vous avez des dommages collatéraux en quelque sorte me dit ma chère dermato...).

Si vous avez connu ces désagréments, faites moi signe : pour ma part, j'ai rendez vous avec un chir' pour envisager une intervention plus lourde mais peut être plus efficace : si vous avez connu ces situations, je suis preneuse de conseils !