Hier après midi, fraîchement devenue mère de famille sans enfant pour quelques jours, je zappais sur la TNT pour finalement rester scotchée à un reportage débile sur les mini miss. L'émission se déroulait aux Etats Unis, et, dans une salle aux trois quarts vides, quelques parents venaient encourager leur progéniture dans le cadre d'un concours de beauté.

miss4

 

Les enfants interviewés ? 4 ans, 6 ans, 11ans.....

Les objectifs ? Définir la plus jolie, la mieux habillée, la plus talentueuse...

Qu'avons nous vu de la tranche des 4 ans? Une petite Mac Kenzie dont je parie le futur de junkie dans moins de 10 ans : à la maison, la mère s'attèle à lui faire essayer des robes et faire des risettes en vue du super jour du couronnement...Cette même mère qui déplore le caractère difficile de sa fille mais avoue ne jamais aller contre ses désirs. Donc, à 4 ans, avant le jour J, petite séance de manucure et pédicure !!! Soin du visage (masque au chocolat, parce c'est rigolo) !!! Coiffure (non pas des cheveux de la fillette, mais de la perruque qu'elle portera) !!!

Au final, un petit monstre de 4 ans ingérable, qui envoie promener ses parents d'une manière intolérable, à la limite entre la crise de nerfs et la grossièreté, mais qui une fois en ligne de mire du jury, joue à la parfaite poupée, mini robot qui rend sa génitrice émue... Elle qui avait tellement peur de la réaction de sa fille et qui s'était tant investie et qui avait tant dépensé pour cette journée.

Bilan : un prix, "c'est bien, nous débutons juste dans les concours"...

Pour la 6 ans? Encore mieux : des fausses dents !!!!! Et oui, il paraît que c'est mieux, que les petites dents d'enfants ne sont pas assez belles avec leur écarts alors, quoi de mieux qu'un dentier?

Prix de la miss spécial qui va l'empêcher de prétendre à d'autres titres ce jour là : sa mère est bien déçue, pensez donc !

Pour la 9 ou 11 ans, je ne sais plus, elle en était à son presque 300è défilé oui, oui, vous avez bien lu !!!

Je n'indique pas que dans la plupart des cas, les mères étaient de grosses femmes laides, avec un quelque chose de B.O.F (je ne vous parle pas de musique!)...

Pour la 11 ans, qui avait gagné tant et tant de concours, les parents n'avaient pas vraiment fait le compte des revenus perçus au titre des prix "mais elle a eu une fois 2.000 $, une autre fois, 1.000 $ et souvent, elle a des prix de 50 $")...

En jeu ce jour là : 12.000 $ au total.

Navrant, non?

Un petit tour sur la grande toile avant de publier : le phénomène est très américain, mais il existe aussi en France...

Laissons donc nos enfants grandir sereinement, laissons leur le maquillage pour les jours de déguisement et les dentiers pour dans longtemps !

Si les petites filles adorent jouer à la princesse, laissons les faire dans le cadre de leurs amusements et n'en faisons pas de bêtes clones de grands vivant bien loin de la réalité.

miss2