Après la visite d'hier, si vous n'êtes pas trop fatigués, allez derrière le bazar, sur Fangbang Lu.

Le temple du dieu de la cité a rouvert ses portes après une remise en état de son entrée principale et le réagencement des boutiques de la première cour.

2006_02_23_113

2006_02_23_105

2006_02_23_110 2006_02_23_1002006_02_23_123

Devant la représentation des dieux, un étrange rituel se met en place : deux dragons de riz se font face, et un moine installe des bougies d'huile ; un peu plus loin, une galerie de "portraits" des plus bizzarres

2006_02_23_120 2006_02_23_125

Puis remontez Fangbang, passez devant toutes les échoppes d'"antiquités", et traversez : vous êtes maintenant dans LE vrai vieux shanghai, au coeur d'un lilong. Parcourez sa rue principale et vous débouchez alors sur un autre temple, dans lequel vous n'aurez aucun mal à reconnaître la divinité favorable à votre petite personne : devant chaque colonne de dieux, un petit papier rappelle à quel saint se vouer selon l'année de naissance.

2006_02_21_142 2006_02_21_148

2006_02_21_145

Avant de retourner en ville, jetez un oeil sur les anciens remparts de la vieille ville, qui jouxtent le temple.

2006_02_21_156