Août 2005

Nous partons Elvire et moi direction Nanjing.

Peu d'attente en gare, dans une salle très propre et réservée aux voyageurs de 1è classe; le train est très confortable, pour les 2 heures 30 que durera le trajet : climatisation, informations en anglais sur la température extérieure et sur la vitesse de croisière; je me laisse aller à somnoler, mais le repos est de courte durée en raison de la voix de stentor des autochtones s'adressant à leurs correspondants téléphoniques...

Petit a parte. C'est une particularité qui n'est malheureusement pas que chinoise : pourquoi crier dans l'appareil alors que votre interlocuteur ne comprendra de toute façon qu'un mot sur deux en raison des perturbations du réseau ou de l'environnement qui ici, ne peut être que bruyant (vous avez le choix entre les voitures, les vélos, les mobylettes, les bus, mais de toute façon, c'est klaxon ou sonnette à fond les manettes!!!). Fin de l'a parte.

Nous avions lu que Nanjing est l'une des trois villes les plus chaudes de Chine : pourquoi avoir choisi le plein mois d'août?? Parce qu'aucune autre date ne nous permettait d'y aller, pardi !

La fournaise portait bien son  nom : nous avons pu visiter en toute quiétude la colline pourpre, magnifique endroit calme, vert, où se dégagent pagode, temples, tombeaux, sans oublier le mausolée de Sun Yat Sen.

Les photos seront plus explicites que les mots :

copie_de_collinepourpre_014

copie_de_linggu_si___pagode___2005_08_10__1_

copie_de_linggu_si___pagode___2005_08_10__9_

copie_de_mausol_e_sun_yat_sen___2008_08_10__8_

C'est également sous un soleil de plomb que nous sommes allées faire un tour chez Confucius:

2005_08_11___temple_confucius__5_1

Comment être trempée sans qu'il pleuve et sans prendre de bain? Sortez de la chambre très -trop- bien climatisée de votre 5 étoile, franchissez la porte de l'hôtel et voyez par vous même !!!

Pour dîner, pourquoi pas une petite fondue?

Un restaurant dans lequel TOUT le monde se retourne : pas un nez long en vue...

Le choix est difficile à faire, car personne ne parle anglais et nous avons sous les yeux une liste longue d'un kilomètre d'ingrédients divers et variés parmi lesquels nous devons choisir. Heureusement, une serveuse nous indique ce qui est viande ou légumes. Nous tomberons sur des carpaccio de boeuf (qui ont la cote car il y en a à chaque table), des tripes (excellentes) et des lanières de couenne (bof); côté légumes, ce sera cerfeuil et autre herbe. S'agissant du bouillon, nous avons opté pour 2 types : nous goûterons le truc dans lequel nagent et surnagent de petitspiments rouges, mais ne persisterons pas!!! Elvire a l'air un peu réservée sur la photo, mais c'est à cause 1°) de l'appareil, et 2°) parce qu'elle avait faim !!

nj___fondue___2005_08_10

Nanjing ne ressemble en rien à SH : beaucoup plus "plate", moins de gratte ciel, nous avons fait un tour dans une rue commerçante, où les boutiques sont en rez de chaussée : loin de Nanjing Lu ou des grands complexes commerçants de Huaihai Lu !! Bref, une ville à taille humaine, dans laquelle nous avons été heu-reu-ses de dévaliser une boutique de lingerie, dépenser quelques RMb pour des tee shirts et des chemisiers...