Aujourd'hui, grande paresse, et comme les ouvriers sont enfin là pour réparer les dégâts causés à l'appartement par la queue du typhon Matsa (début août, mais il n'est jamais trop tard !!!), pas facile d'écrire et de choisir ses photos sereinement.

J'ai tout de même "travaillé" : en relisant mes précédents post, mes yeux ont sauté hors de leurs orbites : fautes de frappe, voire d'orthographe, voire de grammaire (mais non, je plaisante, ces deux derniers types de fautes doivent être assimilées aux fautes de frappe, suite à des modifications de passages en cours de route, je ne suis pas tombée si bas !!)

Il n'y en avait pas énormément, mais quand même !!! Personne ne m'en a rien dit!!!

J'ai horreur de visiter par hasard, appâtée par une référence canalblog attirante, un blog qui débute par "je vai parlé de moi ici, j'espère que vous me lirer"...

Alors je vous promets que dorénavant, et contrairement à ma fâcheuse habitude, je me relirai pour votre confort et mon amour propre !